D’ici janvier 2023, au Canada, vous devrez passer du logbook papier au dispositif de consignation électronique (DCE). Si vous avez l’habitude de remplir vos fiches journalières en format papier, c’est normal d’appréhender le changement. Utiliser une nouvelle technologie et changer vos habitudes peut être angoissant à première vue.

Rassurez-vous! Les règles sur les heures de service ne changent pas. C’est seulement la façon de les consigner qui change. Vous êtes un chauffeur ou une chauffeuse professionnelle, et vous connaissez déjà la règlementation. Maintenant, il vous suffit d’apprendre à enregistrer vos activités de manière électronique au lieu d’utiliser un stylo et du papier.

Nous avons accompagné de nombreux chauffeurs et chauffeuses à faire la transition vers les DCE. Nous vous donnons donc quelques trucs qui vous aideront à apprivoiser la technologie et à apprécier ses avantages.

Se préparer au changement

Tout changement nécessite une période d’adaptation. Soyez indulgent envers vous-même et donnez-vous le temps nécessaire. Voici quelques idées pour vous préparer à l’utilisation d’un dispositif de consignation électronique.

  • Assistez aux formations de votre entreprise sur les DCE.

  • Lisez la documentation à votre disposition.

  • Regardez les vidéos de formation offertes par le fournisseur de DCE.

  • N’ayez pas peur de poser des questions.

  • Trouvez des chauffeurs et chauffeuses de votre entreprise qui ont fait la transition ou qui sont plus à l’aise avec la technologie. Obtenez leur numéro de téléphone afin de pouvoir les joindre en cas de questions.

Télécharger le guide sur la gestion du changement

Commencer à utiliser un DCE

Lorsque vous commencez à utiliser un DCE pour consigner vos heures de service, vous devez intégrer de nouveaux réflexes à votre routine. Avec le temps, ces actions deviendront naturelles et vous n’aurez plus besoin d’y penser.

Avant la conduite

  • Assurez-vous que votre dispositif de consignation électronique est prêt pour la collecte d’informations et ne signale aucune défaillance technique.

  • Vérifiez que vous avez la documentation nécessaire, c’est-à-dire :

    • un manuel de l’utilisateur

    • une fiche d’instructions sur les méthodes de transfert de données prises en charge par le DCE et la marche à suivre pour générer et transférer les données des heures de service à un inspecteur

    • une fiche d’instructions sur les mesures à prendre en cas de mauvais fonctionnement du DCE

    • un nombre suffisant de fiches journalières pour permettre de consigner les renseignements requis en vertu de l’article 82 pendant au moins 15 jours au Canada (8 jours aux États-Unis)

À télécharger : Liste de vérification pour les DCE au Canada 2022

Au début de votre quart de travail

  • Connectez-vous au DCE et passez en revue les segments de conduite non assignés.
  • Signez électroniquement les fiches journalières antérieures non signées.
  • Avant de déplacer votre camion, assurez-vous d’avoir pris suffisamment d’heures de repos pour être conforme à la règlementation du territoire où vous voyagez.
    • Le DCE enregistre automatiquement une activité de conduite dès que le camion atteint 8 km/h ou 5 mph et cet enregistrement ne peut être modifié.
  • Vérifiez que les remorques sont prêtes à partir. Appelez à l’avance pour savoir si votre chargement est prêt.
    • Le déplacement dans la cour est une activité de conduite enregistrée automatiquement. Ce déplacement n’est pas comptabilisé dans les heures de conduite, mais il compte dans vos heures de service. Il n’est pas possible de modifier cette activité.

Pendant votre quart de travail

  • Lorsque vous immobilisez le véhicule, et que vous avez terminé de conduire, assurez-vous de changer votre statut de service dès que possible. Si vous ne confirmez pas la fin de la conduite, six minutes de temps de conduite supplémentaires pourraient être ajoutées à votre fiche journalière (exigences du DCE – norme technique 4.4.1.2).

  • Familiarisez-vous avec la fonction de contrôle routier du DCE. Vous devez savoir comment transférer les données à un agent pour éviter une infraction.

    • Utilisez l’aide-mémoire pour le contrôle routier. Si le transfert de données échoue, notez l’erreur pour en informer votre entreprise et montrez le rapport à l’écran.

À la fin de votre service ou de votre voyage

Lorsque vous avez terminé toutes vos activités et que vous quittez votre camion, déconnectez votre session sur le DCE. Vous éviterez que du temps de conduite vous soit attribué advenant que le camion soit déplacé par un autre chauffeur ou chauffeuse.

À ne pas oublier!

La transition vers les DCE apporte des changements. Toutefois, si vous savez ce qui vous attend, vous n’aurez pas de surprise. De plus, choisir un DCE facile à utiliser facilitera l’adoption.

Les dispositifs de consignation électronique d’ISAAC sont conçus pour tenir compte de la réalité du camionnage. Vous êtes guidés étape par étape dans votre flux de travail et votre carnet de route (logbook) se met automatiquement à jour selon les activités que vous effectuez. Les informations du système de gestion du transport sont inscrites automatiquement dans les formulaires, ce qui limite vos entrées manuelles sur la tablette.

Pour s’assurer que votre transition se déroule en douceur, ISAAC offre également une fonction de soutien à distance. Vous pouvez obtenir de l’aide de la part de vos collègues au bureau en tout temps. Ils peuvent accéder à votre DCE pour vous guider et répondre facilement à vos questions.

Découvrez comment ISAAC peut vous aider à faciliter votre transition.

Mélanie Simard
Directrice de la conformité, du service client et du soutien technique, ISAAC Instruments

Melanie Simard est Directrice de la conformité, du service client et du soutien technique chez ISAAC. Elle réunit ces trois équipes pour assurer aux clients d’ISAAC le meilleur service et soutien qui soit, et pour démystifier toutes questions sur la conformité réglementaire. Ce sujet la passionne, et elle sait parfaitement de quel soutien les utilisateurs d’ISAAC ont besoin, puisqu’elle a joué ce rôle avant de rejoindre l’équipe d’ISAAC. Avec plus de 20 ans dans l’industrie, Mélanie a une expérience de terrain comme chauffeuse, répartitrice, responsable de la conformité, et même comme utilisatrice de la solution ISAAC! L’ADN du camionnage qui l’habite est donc un précieux atout tant pour ISAAC que pour ses clients.

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.