Bénéfices du coaching électronique sur l'économie de carburant à long terme.

Dans le cadre de sa présentation au Regroupement des Professionnels en Sécurité Routière du Québec (RPSRQ), Benoît Vincent, ingénieur du Groupe PIT chez FPInnovations, dévoilait les résultats de leur étude sur l’écoconduite, réalisée grâce au soutien financier de Camo-route. Dans son rapport, le Groupe PIT a conclu que la formation des chauffeurs en écoconduite n’est pas suffisante pour maximiser et maintenir l’économie de carburant à long terme – le suivi détaillé et fréquent de la performance des chauffeurs s’avère être la clé du succès.

L’étude a été effectuée auprès de trois groupes de chauffeurs: un groupe témoin, un groupe de chauffeurs qui ont reçu une formation en écoconduite et un dernier groupe avec formation et suivi périodique. Le suivi périodique du dernier groupe a été effectué à l’aide des rapports de performance d’ISAAC InMetrics basés sur plus de 40 paramètres distincts échantillonnés dix fois par seconde, permettant un degré de précision unique.

Il s’est avéré que les chauffeurs ayant bénéficié d’un suivi périodique de leur performance ont économisé davantage de carburant que ceux qui n’avaient pas de rétroaction. De plus, ils sont les seuls à avoir maintenu l’utilisation des techniques d’écoconduite durant les trois mois suivant leur formation. Ceci leur a permis de conserver, pour la durée de l’étude, des économies de carburant substantielles, se chiffrant entre 8 % à 15 %, comme l’indique le graphique ci-dessous. Sans la rétroaction que permet la télémétrie d’ISAAC, les autres chauffeurs sont rapidement revenus à leurs vieilles habitudes, perdant ainsi tous les effets de la formation reçue quelques mois plus tôt.

« De plus, les bonnes habitudes de conduites n’affectent pas seulement la consommation de carburant, elles ont également des effets positifs sur la sécurité, observe Benoît Vincent. Pour certains conducteurs, nous avons observé une réduction des freinages brusques de près de 80%. De façon générale, l’étude a révélé une amélioration significative de certaines habitudes de conduite comme une baisse des régimes moteurs, ainsi qu’une diminution des accélérations agressives et des freinages brusques comme mentionné précédemment. »

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.