Le camionnage est l’une des rares industries qui partage son lieu de travail avec le public. C’est pourquoi la sécurité est une priorité! Environ 4 millions de contrôles routiers de véhicules commerciaux sont effectués chaque année en Amérique du Nord pour assurer que les camions lourds qui circulent sur nos routes sont sécuritaires.

Le programme d’inspection standard nord-américain, nommé en anglais North American Standard Inspection Program, de la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), comporte huit niveaux d’inspection différents. Les niveaux les plus courants pendant le blitz annuel de sécurité sont les niveaux I et II.

Le niveau I est une procédure d’inspection en 37 étapes qui comprend l’examen des qualifications du transporteur et du chauffeur, du registre des heures service, de l’état mécanique du véhicule et de toute matière dangereuse transportée. Le niveau II est une inspection du chauffeur et du véhicule qui consiste à vérifier en marchant autour du camion les éléments sans avoir à se placer physiquement sous le véhicule.

Comment passer une inspection avec succès :

  • Faire de la sécurité une culture et un mode de vie, et non pas seulement une politique
  • Former tous vos joueurs aux meilleures pratiques
  • Donner aux employés les outils appropriés

Instaurer une solide culture de la sécurité

Comment faire en sorte que la sécurité fasse partie de la culture de votre entreprise au quotidien ? Tout d’abord, en offrant un encadrement approprié et un encouragement constant pour aider les opérateurs à devenir les professionnels de haut niveau qu’ils sont tous. Ici, la constance est essentielle. Il ne suffit pas de diffuser des règles de sécurité et de s’attendre à ce qu’elles soient suivies sans avoir à les rappeler. Une rencontre sur la sécurité une fois par an n’est pas suffisante non plus. La sécurité doit faire partie de votre culture d’entreprise.

Une solide culture de sécurité nécessite les éléments suivants :

  • Engagement – Tout le monde, à commencer par la direction et dans toute l’organisation, doit être engagé envers la sécurité.
  • Communication – C’est un élément clé pour promouvoir une culture de sécurité dans toute l’organisation.
  • Technologie – Investir dans la technologie améliore la sécurité des flottes.
  • Responsabilité – Utilisez vos données pour agir concrètement et responsabiliser les chauffeurs et le personnel en matière de sécurité.
  • Formation et RH – Dispensez une formation sur la sécurité lors du recrutement, mais n’oubliez pas l’importance d’une formation continue périodique. Ayez une politique RH ferme en matière de sécurité, et n’y dérogez pas.
  • Étalonnage et mesures – Cela permet de suivre vos efforts en matière de sécurité.
Regardez le webinaire sur la sécurité et la conformité

Former les utilisateurs sur les meilleures pratiques

Recourir aux meilleures pratiques permet d’obtenir de meilleurs résultats. Du point de vue de la sécurité, former les chauffeurs sur la façon d’effectuer une inspection de véhicule complète permet d’assurer qu’ils le fassent correctement. Veiller à fournir une procédure claire et concise pour l’inspection des véhicules et des remorques. De manière générale, une bonne formation combinée à des révisions régulières permet à chacun de se tenir à jour et favorise les comportements sécuritaires de façon durable.

Utiliser la bonne technologie et les bons outils

Tirer parti de la technologie est également une bonne pratique qui permet non seulement de gagner du temps et d’accélérer les processus, mais aussi de renforcer la sécurité. Par exemple, le système d’ISAAC permet d’envoyer des images directement aux ateliers de maintenance, afin que les réparations nécessaires soient faites rapidement et qu’aucun véhicule non sécuritaire ne circule sur la route.

Il est également essentiel de fournir les bons outils à vos chauffeurs. Avec un dispositif de consignation électronique (DCE) qui est automatiquement mis à jour pour respecter les réglementations régionales et de l’industrie, vous aurez l’esprit tranquille en matière de conformité et de meilleures pratiques.

Soyez prêt pour votre prochain contrôle routier

Lorsque vous placez la sécurité au premier plan dans votre entreprise, vous démontrez à tous votre vigilance et votre engagement envers la sécurité. Au fil des ans, j’ai vu de bonnes et de mauvaises décisions prises pour différentes raisons. Comme ancien propriétaire-exploitant, je devais constamment faire des choix : « Agir maintenant ou plus tard? Est-ce sécuritaire ou une réparation est-elle nécessaire? »

Demeurer viable

Nous venons de traverser deux années sans doute parmi les plus difficiles, où l’industrie entière était scrutée à la loupe et devait fonctionner à plein régime. Comme on ne prévoit pas de ralentissement marqué de sitôt, certaines choses sont envisageables. De nombreuses entreprises ont pris des décisions difficiles pour rester viables, mais nous ne devons jamais accepter que la sécurité soit mise de côté. Utiliser une technologie innovante qui aide les opérateurs à maximiser leurs revenus grâce au kilométrage parcouru, nous offrira aussi des routes plus sécuritaires, de meilleures conditions de travail et un meilleur environnement.

Dave Storry
Formateur technique, ISAAC

 

Dave Storry, formateur technique chez ISAAC, est un mécanicien « Arte et Marte » retraité des Forces armées canadiennes. Il détient son permis professionnel de classe 1 depuis plus de 40 ans, mais a conduit des véhicules lourds pendant plus de 42 ans au cours de sa carrière militaire. Dave a plus de 4 millions de miles parcourus comme chauffeur seul et en équipe et dit qu’il a tout vu ! Ayant possédé et exploité des camions commerciaux partout en Amérique du Nord, il a passé plus de 20 ans à former des chauffeurs. Cette expérience lui a permis de cultiver une attitude gagnante, de dépasser les attentes et de toujours viser le meilleur.

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.