On associe généralement le mot « automatisé » aux camions à conduite autonome, mais Jacques DeLarochellière, chef de la direction et cofondateur d’ISAAC, estime que l’automatisation doit s’étendre à l’ensemble des opérations d’un transporteur.

C’est l’un des principaux propos qui ressort de son l’entretien avec le magazine Fleet Equipment pour sa série de vidéos Unscripted. Lors d’une récente visite au bureau américain d’ISAAC à Cleveland, il a fait le court trajet jusqu’à Akron, Ohio, pour aller rencontrer Jason Morgan, directeur de contenu chez Fleet Equipment.

Jacques souligne que l’automatisation a pour but de fournir les bonnes réponses au bon moment, et va bien au-delà de faciliter le travail des chauffeurs et chauffeuses. S’ils ont un problème, non seulement le camion ne roule pas, mais une partie de la charge de travail est transférée au personnel du bureau.

« Le fait d’automatiser votre flux de travail […] permet d’avoir les bonnes informations à portée de main au bon moment et d’éviter les pertes de temps pour trouver les réponses dont vous avez besoin », explique-t-il. « Et vous pouvez le faire dès maintenant ».

Avec tant d’entreprises qui peinent à pourvoir des postes dans différents services, les moyens qui permettent de renforcer l’automatisation et de créer un flux de travail plus fluide sont plus importants que jamais.

L’entrevue Unscripted aborde également la réglementation canadienne sur les DCE, la cybersécurité, la sécurité des données et d’autres sujets. Rendez vous sur le site du magazine Fleet Equipment pour visionner toute la conversation.

Voyez comment ISAAC peut améliorer votre flux de travail

Partagez avec votre réseau!

Vous avez aimé l’article?
Faites-le découvrir à votre réseau!

Ne manquez jamais un article!

Abonnez-vous au blogue et recevez en primeur nos articles directement dans votre boîte de réception.